Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des nouvelles de Berkeley

par Lau 21 Mai 2013, 07:06 Etats-Unis

Comme certains ont pu le constater au labo en me voyant passer en blouse et trafiquer tout le temps certains appareils, j’ai enfin du boulot depuis plus d’une semaine. Je suis passée de personne en personne pour enfin être prise en main par un professeur chinois. Il a donc du m’expliquer plusieurs expériences et machines assez compliquées que je vais devoir utiliser. Ce n’est qu’après deux ou trois fois à lui faire répéter sa première phrase que je me suis rendue compte qu’il ne parlait pas anglais. Enfin presque.

Dans le fond, ça marche aussi avec des gestes et des mots, comme « ça, mauvais ! » « ça, bon !». Mais quand arrive le moment crucial de poser une question… arrive le moment crucial de poser une question. Et de passer à autre chose après 10 min de reformulation.
Au final, ça m’occupe bien ces expériences, je fais des échantillons de films minces de CdO sur du verre hehe trop la classe hein, en changeant un peu les paramètres, et je fais des mesures dessus, et je peux faire ça à l’infini hihi !!
Pour ceux que ça intéresse plus scientifiquement, il s’agit d’un « TCO », oxide transparent conducteur, utilisé notamment sur les cellules solaires pour laisser passer la lumière et conduire le courant produit par la cellule. Il faut donc le rendre le plus transparent et le plus conducteur possible, cool quand ce sont des propriétés peu compatibles entre elles. En tout cas c’est intéressant même si j’ai encore beaucoup à lire sur le sujet avant d’y voir plus clair .

Mes collègues sont sympas. Il y a ma collègue de bureau (en thèse), toujours au bout du rouleau car ses expériences ne marchent pas ; un autre étudiant thésard très doué qui vient d’avoir sa publication acceptée, il est toujours très occupé et de ce fait, jamais là…je le sais car j’ai toujours besoin de ses lumières, mais je ne suis plus à un jour ou deux près. Il y a un postdoc suisse qui parle français, donc très très bavard (mais gentil), il y a de quoi ne pas travailler pendant des heures. Surement que sa langue natale lui manque, je le comprends. Il y a un thésard chinois qui me poursuit, je l’ai compris quand il m’a invité au restaurant en essayant de le dire en français. Il y a mon professeur chinois avec qui les rapports s’améliorent car il a compris que j’allais bientôt en Chine , et les deux grands manitoux qui sont sur toutes les publications de tous ces pauvres petits étudiants : Mon tuteur et son collègue, qui font toujours des blagues scientifiques aux réunions et qui rient aux éclats (parfois un ou deux suivent mais pas souvent) . Après il y a de nouveaux étudiants paumés comme moi, mais je n’ai pas encore eu le temps de leur parler.

Sinon, voilà quelques photos de Berkeley pour vous faire une idée : Un campus gigantesque et à l’ancienne, où tout les étudiants ne semblent vivre que pour ça, avec leur tee-shirt aux couleurs de l’université. Une ville étudiante sympa où se mêlent bars et restaurants gourmets dans les rues principales, petites boutiques vintage, librairies et magasins de musique. Le maître mot semble être tolérance, ou tous les peuples se côtoient dans une ville pourtant petite . Le Graduation Day est un jour sacré où les étudiants enfin diplômés enfilent leur tunique traditionnelle et posent sur des photos avec leurs familles pendant plusieurs jours. Le buffet où nous nous incrustons au passage avec Raf n’est pas mal, il y a du gruyère et du parmesan pour fêter ça comme il se doit.
En s’éloignant un peu du centre, on se rend compte que les prestigieux étudiants doivent cohabiter avec leur camarade du même âge qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’université, dans un des pays où elle est surement la plus chère au monde. Certains jeunes sont à la rue, jouent de la musique dans le métro, et nous rappellent la société sans pitié dans laquelle nous avons mis les pieds.

Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus
Le campus

Le campus

Le centre ville, et People's Park qui porte bien son nom..
Le centre ville, et People's Park qui porte bien son nom..
Le centre ville, et People's Park qui porte bien son nom..
Le centre ville, et People's Park qui porte bien son nom..
Le centre ville, et People's Park qui porte bien son nom..
Le centre ville, et People's Park qui porte bien son nom..
Le centre ville, et People's Park qui porte bien son nom..
Le centre ville, et People's Park qui porte bien son nom..

Le centre ville, et People's Park qui porte bien son nom..

Les fraternités et sororités, groupes d'étudiants autour d'un objectif commun, le plus souvent "la réussite" mais aussi la fête . "Work Hard, Party Hard"
Les fraternités et sororités, groupes d'étudiants autour d'un objectif commun, le plus souvent "la réussite" mais aussi la fête . "Work Hard, Party Hard"
Les fraternités et sororités, groupes d'étudiants autour d'un objectif commun, le plus souvent "la réussite" mais aussi la fête . "Work Hard, Party Hard"
Les fraternités et sororités, groupes d'étudiants autour d'un objectif commun, le plus souvent "la réussite" mais aussi la fête . "Work Hard, Party Hard"
Les fraternités et sororités, groupes d'étudiants autour d'un objectif commun, le plus souvent "la réussite" mais aussi la fête . "Work Hard, Party Hard"

Les fraternités et sororités, groupes d'étudiants autour d'un objectif commun, le plus souvent "la réussite" mais aussi la fête . "Work Hard, Party Hard"

commentaires

Haut de page